Voyages

Découvrir le Musée National d’Iran

L’ancienne Perse est une destination de choix pour un séjour culturel rempli de découvertes et de connaissances. Le territoire iranien affirme, en effet, sa forte identité par son patrimoine historique et artistique inestimable. Véritable musée à ciel ouvert, tout dans ce pays est antique, pour ne citer que Persépolis, la capitale de l’Empire perse achéménide, et Yazd avec son architecture traditionnelle.

Outre contempler ces édifices monumentaux, voyager en Iran est une opportunité unique de découvrir la civilisation, la culture et l’art persan à travers la visite de son Musée national. Il s’agit de l’un des centres les plus riches de la contrée et de la région dans le domaine des recherches archéologiques et historiques. Il dispose d’une architecture particulière qui est l’œuvre du célèbre architecte, historien de l’art et archéologue français André Godard. Ce diplômé de beaux-arts de Paris s’engagea à créer une harmonie parfaite entre le style de l’édifice et les collections qu’il allait accueillir. Bien que le musée ne soit construit qu’en 1937, il est considéré comme une véritable œuvre historique.

Un héritage national majeur

Le Musée National est un sanctuaire historique qui conduit les visiteurs effectuant un voyage en Iran sur les traces de la civilisation persane à travers les ères. De ce point de vue, il constitue l’un des musées les plus riches au monde en faisant revivre d’innombrables faits historiques importants, de l’émigration des Indo-iraniens sur le plateau, à l’apogée de la gloire de l’Empire achéménide. Il abrite, entre autres, une large collection d’outils en pierre, de statues et de céramiques ainsi que différents objets exposant les rites, les coutumes, la pensée et le mode de vie dans la Perse antique.

Comprenant différentes sections, le musée abrite une bibliothèque ayant accueilli lors de son inauguration en 1937 près de 1 000 livres en persan et en langues européennes. Il fut un lieu privilégié des élites ainsi que de nombreux chercheurs et savants. Ce lieu culturel possède actuellement par moins de 20 000 ouvrages et documents en différentes langues. Cette collection lui a valu la réputation d’être l’un des principaux centres d’études de l’histoire de l’ancienne Perse les plus importants du pays. La bibliothèque perpétue en outre la mise en place d’accords d’échange d’information et de coopération avec des organismes et instituts scientifiques internationaux.

L’un des trésors de l’Iran

Dans ce paragraphe sont présentés de nombreux objets en or et en argent à ne pas rater lors des voyages en Iran. Ceux-ci proviennent de différents sites historiques, dont celui de Marlik à Guilân, de Kelâr Dasht ou du site archéologique de Wiziyeh à Kurdistan. On y voit, entre autres, le gobelet doré de Malik, témoin de l’art très authentique du fameux récipient en métal précieux de la civilisation de Marlik. La collection datant de l’époque de la dynastie fondée par Cyrus II figure parmi les objets les plus impressionnants du musée. On peut notamment parler des pierres monumentales du palais de Darius qui sont les fruits de plusieurs fouilles effectuées dans de nombreux sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *