Santé

Conseils d’utilisation de la cire d’abeille

La cire d’abeille, qui peut être jaune ou blanche, fait partie de la grande famille de produits de la ruche aux cotés de la propolis, du miel, de la gelée royale, du venin et de l’hydromel. Il s’agit d’un produit entièrement élaboré par les insectes qui le synthétisent dans son abdomen. Sa destination première est la création des alvéoles de la ruche dans lesquels les abeilles stockent leur nourriture et élèvent leurs larves. Les insectes l’utilisent également en tant qu’additifs à la propolis, ce qui lui confère son caractère souple et malléable.

Les bienfaits de l’utilisation de la cire d’abeille

La cire d’abeille est entrée dans la vie des hommes depuis la nuit des temps grâce à  ses propriétés physiques et ses applications pratiques. Elle entre notamment dans la confection des bougies, des cachets pour lettres ou des moules pour déformer le papier par pression donnée sur une machine entre la partie femelle et la partie mâle. Le produit présente aussi des propriétés intéressantes pour la peau en empêchant la déshydratation de celle-ci par le dépôt d’un film protecteur.  Il se présente alors sous forme de crème de soin ou de baume à lèvres.

 

Disponible en grande qualité sur le marché, la cire d’abeille est particulièrement adaptée à l’entretien des mains qui peuvent se dessécher et prendre un aspect rugueux à cause des agressions extérieures. Sa forte teneur en vitamine A, une substance organique qui agit favorablement sur les cellules et régénère les tissus, y est pour quelque chose. Le mode d’utilisation la plus répandue consiste à faire chauffer au bain-marie 10 g de cire d’abeille avec autant de beurre de karité. Des que le mélange fond, on l’enlève du feu et on le laisse refroidir avant d’y ajouter 5 g de glycérine et 5 gouttes d’huile essentielle de lavande et de santal. Il ne reste plus qu’à l’appliquer sur la peau.

 

La cire d’abeille est également utilisée pour ses propriétés apaisantes. On la prépare en la faisant fondre au bain-marie avec 10 ml d’huile d’amande douce. Quand la préparation est bien liquide, on la transvase dans un contenant étanche avant de l’appliquer en insistant pour faire pénétrer.

 

Parmi les applications de la cire d’abeille figure aussi le traitement de l’eczéma, une inflammation de la peau assez répandue. Elle donne une fraîcheur qui calme la zone atteinte. La préparation consiste à mélanger dans un pot 7 g de cire avec 17 g d’huile d’amande douce et 26 g d’huile de fleur de rose. Celle-ci s’applique à volonté sur les irritations. Il faut cesser d’utiliser la crème quand elle change d’odeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *